Lexique de bretonnismes repérés dans les mémoires et archives gabéricoises - G - GrandTerrier

Lexique de bretonnismes repérés dans les mémoires et archives gabéricoises - G

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Sommaire : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

G

Image:right2.gifGLAZIK - Glazik, sm et adj. : associe le terme Glaz qui signifie bleu en breton au diminutif -ik et désigne la couleur bleue du costume traditionnel masculin du pays quimpérois. Le pays Glazik (Ar Vro C’hlazig en breton) est un pays traditionnel de Bretagne regroupant quelques communes autour de sa capitale, Quimper, également capitale de Cornouaille : Briec, Cast, Coray, Édern, Ergué-Gabéric, Gourlizon, Guengat, Kerlaz, Landrévarzec, Landudal, Langolen, Le Juch, Leuhan, Locronan, Ploéven, Plogonnec, Plomelin, Plomodiern, Plonéis, Plonévez-Porzay, Pluguffan, Quéménéven, Quimper, Saint-Nic, Saint Evarzec, Trégourez.  
Image:right2.gifGOAPER - Goaper, sm : terme d'argot peut signifier en langue française « vaurien, coupe-jarets », et provenir du mot espagnol « guapear » (faire le brave). C'était le nom donné à Paris aux vagabonds sans domicile, sans travail, et qui cherchaient des occasions de vol. Mais il est plus vraisemblable qu'il vienne ici d'un mot breton « goaper » qui veut dire « moqueur ». Charles Armand Picquenard dans son article « Le parler populaire de Quimper » publié dans Annales de Bretagne cite en 1911 ainsi ce terme : « Goape, goapeur : moqueur ». En breton gwapaer / goapaer », « hennezh zo goapaer ». 
Image:right2.gifGWENNEG - Gwenneg, s.m. : sol, sou, valant 5 centimes et un quart de real. Par extension pièce de monnaie, argent. 
Image:right2.gifGWERZ - Gwerz, au pluriel gwerzioù : « ballade, complainte », chant breton racontant une histoire, depuis l'anecdote jusqu'à l'épopée historique ou mythologique. Proches des ballades ou des complaintes, les gwerzioù illustrent des histoires majoritairement tragiques ou tristes. Ces chants populaires en langue bretonne se sont transmis oralement dans toute la Basse-Bretagne jusqu'au XXe siècle. 
Image:right2.gifGWINARDANT - Gwin ardant, g.n.m. : eau-de-vie de raisin, alcool apéritif traditionnel de 18 à 25°, du breton « gwin » (vin) et « ardant » (ardent). 



Notes

Wikipedia définit comme suit le néologisme introduit en 2010 par l'ouvrage d'Hervé Lossec : « Un bretonnisme désigne une tournure propre à la langue bretonne passé dans la langue française. Il peut s'agir alors d'une forme grammaticale traduite mot à mot et qui peut choquer certains francophones ou d'un mot breton passé dans le français local ».

 

Initialisation du lexique en cours. Toute aide est la bienvenue.

Autres lectures : « Recueil des bretonnismes de Jean-Marie Déguignet » ¤ « LOSSEC Hervé - Les Bretonnismes » ¤ « Bretonnisme du payot » ¤ « KERVAREC Henri - Le parler français de Quimper » ¤ « Etude de Mélanie Jouitteau sur les Bretonnismes »