Lexique de bretonnismes repérés dans les mémoires et archives gabéricoises - B - GrandTerrier

Lexique de bretonnismes repérés dans les mémoires et archives gabéricoises - B

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Sommaire : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

B

Image:right2.gifBAZH-VANAL - Bazh-vanal, sf. : littéralement "bâton de genêt". Nom breton de l'entremetteur(se) qui arrangeait les mariages dans les campagnes et qui portaient symboliquement un bâton de genêt. 
Image:right2.gifBILLIG - Billig, sf. : plaque épaisse circulaire en fonte d'une quarantaine de centimètres de diamètre pour faire cuire les crêpes. Du terme « pillig » signifiant poêle, nom féminin en breton, "billig" étant la forme lénifiée après l'article défini "ar" : « ar billig ». 
Image:right2.gifBINIOU - Biniou, sm. : désigne en breton une cornemuse, mais peut désigner trois instruments différents : le biniou kozh, ou vieille cornemuse, joué traditionnellement en Basse-Bretagne ; le biniou braz, ou grande cornemuse, autre nom de la Great Highland bagpipe introduite en Bretagne à partir des années 1950 ; le biniou nevez, ou nouvelle cornemuse, copie de la cornemuse écossaise, fabriquée par Dorig Le Voyer des années 1930 aux années 1950. 
Image:right2.gifBINOJENN - Binojenn, sf : bretonnisme désignant un petit chemin de campagne. Dérivé de Gwenodenn, -jenn, Minodenn, Binojenn, -tenn (Dictionnaire Favereau). 
Image:right2.gifBORLEDENN - Borledenn, sf : bretonnisme et mot breton désignant la coiffe actuelle du pays glazik de Quimper. La "vorledenn" est à l'origine le petit carton recouvert de papier glacé bleu puis plus tard de satin blanc ou noir sur lequel se posait la sous-coiffe ("koef bihan" - bonnet de cheveux) dont les brides sont nouées sous le menton, la "koef braz" ou grande coiffe, appelée aussi visagière, étant le rectangle de coton qui se pose sur l’ensemble “borledenn-koef bihan”. 
Image:right2.gifBOSENN - Bosenn, bossen, sf : bretonnisme désignant la personnification de la peste, du mot breton correspondant. « Bosenn Elliant  » est la complainte de la peste d'Elliant et l'un des chants de l'ouvrage Barzaz Breiz de Théodore Hersart de la Villemarqué. 
Image:right2.gifBOUTOUKOAD - Boutoukoad, botoù-koad, pl. : littéralement « chaussures de bois » selon la définition française. Le mot boutoù a été traduit localement en « sabots » alors que le terme « chaussures ou souliers » s’imposait. L’hypothèse de la traduction maladroite paraît d’autant plus évidente qu’il ne viendrait à personne l’idée de traduire boutoù-ler par « sabots de cuir » (Hervé Lossec). 
Image:right2.gifBRAGOUBRAZ - Bragoubras, pl. : grande culotte bouffante encore portée par les hommes au XIXe siècle, mais commençant à être remplacée par le pantalon à la fin des années 1840. 



Notes

Wikipedia définit comme suit le néologisme introduit en 2010 par l'ouvrage d'Hervé Lossec : « Un bretonnisme désigne une tournure propre à la langue bretonne passé dans la langue française. Il peut s'agir alors d'une forme grammaticale traduite mot à mot et qui peut choquer certains francophones ou d'un mot breton passé dans le français local ».

 

Initialisation du lexique en cours. Toute aide est la bienvenue.

Autres lectures : « Recueil des bretonnismes de Jean-Marie Déguignet » ¤ « LOSSEC Hervé - Les Bretonnismes » ¤ « Bretonnisme du payot » ¤ « KERVAREC Henri - Le parler français de Quimper » ¤ « Etude de Mélanie Jouitteau sur les Bretonnismes »