1634 - Aveu de Marie Le Douguet pour Kerhelan - GrandTerrier

1634 - Aveu de Marie Le Douguet pour Kerhelan

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Archives    
Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.

Sommaire

En savoir plus : [Kerelan, francfief des Regaires de Quimper]

1 Résumé des sources

Aveu au francfief des régaires de Marie Le Douguet pour Kerelan en 1634. Document conservé aux Archives départementales du Finistère, série 1 G 86.

2 Transcription

Feuillet séparateur :

Aveu 1634

Lanniron

Kerelan

Aveu de Marie Le Douguet veuve feu Allain Le Guillou au francfief des Regaires à foy hommage quitte de devoir de rachapt [1][... )

Pour la moitié du village de Kerhelan et despendances

Cheffrente au seigneur Eveque de Quimper, moitié de soixante sols monöye [2], moitié d'une geline [3], moitié d'une carnée [4] froment, et d'un demi comble [5] avoine. Les héritages [...] de feu Guillou [... ]

Document principal :

[...] 1634

Le trentiesme jour de mars mil six cents trente quatre [...]

[... ]

3 Commentaires, annotations

  1. Rachapt, rachètement, s.m. : en terme de coutume droit du au seigneur à chaque mutation du fief (dictionnaire Godefroy 1880). Droit du au seigneur par un nouveau tenancier après une succession qui est appelé également relief ou rachat des rentes. La somme à laquelle est estimé le revenu d'une année du fief qui doit le droit de relief (Dict. de l'Académie). [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  2. Monoie, Monnoye, adj : un sol monoie désigne une petite pièce de monnaie faite de billons, c'est-à-dire de cuivre, tenant un peu d'argent, mais plus ou moins, suivant les lieux (Encyclopédie Diderot). Existence de « livres monnoie » et de « deniers monnoye » à signaler également, en complément des « livres tournois ». [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  3. Géline, s.f. : poule (dict. Godefroy 1880). Utilisée comme moyen de paiement de rentes ou redevances. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  4. Carnée, s.f. : mesure pour les grains. A priori équivalent au quart de boisseau, une mesure ancienne de matières sèches. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  5. Comble, s.f. : mesure de capacité pour les grains, probablement la mine comble, c'est-à-dire 6 boisseaux ; source : Dictionnaire Godefroy 1880. En région quimpéroise le terme comble est plutôt donné comme équivalent d'un grand boisseau comble, par opposition à un simple boisseau ras. Soit précisément 67 litres pour le froment, 82 pour le seigle, et 80 pour l'avoine [¤source : Document GT de 1807]. La comble se distincte de la raze[Terme] [Lexique] [Ref.↑]

4 Copies des actes

Document consultable aux Archives Départementales du Finistère, Série 1 G 86.

Feuillet séparateur :

Document principal :




Thème de l'article : Etude et transcriptions d'actes anciens

Date de création : Mars 2009    Dernière modification : 28.03.2010    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]