1551-1552 - Kerdilès dans le rentier de la seigneurie de Botbodern - GrandTerrier

1551-1552 - Kerdilès dans le rentier de la seigneurie de Botbodern

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Documents    
Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.
Rentier des rentes payées au seigneur de Botbodern d'Elliant par les détenteurs des mouvances [1] proches en Elliant et de Kerdilès en Ergué-Gabéric.

Le document est très bien conservé et l'écriture est élégante, mais néanmoins, du fait de son ancienneté, il n'est pas facile à décrypter, ce qui peut expliquer certaines transcriptions lacunaires pour l'instant. C'est l'occasion de pratiquer un peu de paléographie, notamment le déchiffrage des chiffres romains minuscules tels qu'ils étaient calligraphiés au 16e siècle (cf Image:ChiffresRomains16e.jpg).

Merci à Loïc Le Roy de Kerderrien de nous avoir communiqué ce document issu du fonds d'archives privées de Louise De Guengat.

Autres lectures : « BERNARD Norbert - Chemins du Ve au XVIIe siècle à Ergué-Gabéric » ¤ « 1536 - Réformation des personnes et des terres en Ergué-Gabéric » ¤ « Kerdilès, Kerdillez » ¤ « Géo.Kerdilès » ¤ 

[modifier] 1 Présentation

La mouvance [1] de Kerdilès, dont l'origine toponymique serait le « lieu des tilleuls », est située en bordure est de la commune d'Ergué-Gabéric et à proximité immédiate du manoir du Botbodern en Elliant.

Au 16e siècle les propriétaires nobles du domaine de Botbodern sont les Tromelin (héritiers des Rosmadec), dont la dernière du nom est Marie de Tromelin, veuve d'Alain de Guengat (mort en 1531) qui décède en 1547. En 1536 il est question de «  sieur et dame de Guengat Sr de Botbodern, Kerongar et Kerlenic », laquelle dame est Marie de Tromelin, et le sieur le fils (Jacques) ou le petit-fils (René) d'Alain.

En 1550-51 la dame de Botbodern étant décédée à son tour, les rentes des mouvances sont vraisemblablement dues au petit-fils René de Guengat, décédé en 1563.

Norbert Bernard, dans son étude « Chemins du Ve au XVIIe siècle à Ergué-Gabéric », précise les six mouvances dépendant de la seigneurie de Botbodern : Méout vian, Méout vras, Keryan, Kerveil, Kerveguen, Kerdilès. La dernière est qualifiée de mouvance majuscule (lettre B) alors que les 5 autres sont dites minuscules (b).

 

Le rentier de Botbodern de 1550-51 ne comprend que les paiements des mouvances majuscules, à savoir 7 villages elliantais (Kerancorre, Mesfal, Kerdanyc, Keradenen, Kerlenyc, Kerongar, Kerlangnez), et « Kerdyllès » en Ergué-Gabéric. Le titre de 1551 est « ce quy a esté percu davecques les homes de Botbadern l'an mil cynq cent cinquante ung », et celui de 1552 « ce que les homes de Botbadarn ont payé à la seynct Mychel lan myl cinq cent cynquante et deulx ».

Tous les paiements annuels sont en nature, soit en animaux (1 ou 2 chapons, à savoir des jeunes coqs châtrés, ou un mouton), soit en céréales (froment, orthographié « fourmant », avoine, seigle et mil). Cette dernière céréale, appelé aussi millet en Afrique, aux grains ronds et jaunâtres, est cultivée localement et apprécié en laitage.

Au village de Kerdilès, les fermiers débiteurs de Botbodern sont au nombre de 8, dont le principal est Allayn Connan. En 1551 il doit « 4 renées fourmant - 8 renées seglle - 2 renées myl pour deux ans - 6 renées avoyne - 2 chapons ».



L'unité de mesure des céréales au 16e siècle est la « renée », qui peut-être soit comble (par défaut, avec dépassement du rebord en son milieu), soit rase. Cette mesure est réputée généralement représenter un 1/24 de tonneau, ce qui doit être assez voisin d'un boisseau de 13 litres.

[modifier] 2 Transcriptions

Folio 2 - annotation inversée tardive

Adveu fourny par René Caradec et son [???] en la paroisse d'Erguegaberic soubz la [???] cheffrante d'une part et [???] le dict adveu à présant au seigneur de La [???]

Folio 3

ce quy a esté percu davecques les homes de Botbadern l'an mil cynq cent cinquante ung.

Le manoir de Botbadern Uhela

Yvon Collyou : 5 renées [2] razes [3] fourmant - 10 renées razes seglle - 10 renées comble [4] foullée avoyne - un mouton

Item Raoul et Denyel Petytbon : 5 renées comble avoyne, 2 renées et demye razes fourmant, 4 renées razes seglle

Pierre Le Pezec, Ernot Petytbon (Ernot a fait payé fors que 5 fond, il a payé 5 fond) : 5 renées comble avoyne, 2 renées rases fourmant, 3 renées et les deulx part de une bygotée [5] seglle.

Olympes Le Guyader : 1 renée de demye comble fourmant - 5 renées comble seglle - 3 renées avoyne - 2 chapons - la quarte partye d'une renée myl [6]

Jehan Le Braz : 2 renées comble avoyne - 1 renée et demye fourmant - 3 renées comble seglle - la quarte partye d'une renée myl [6]

Folio 4

Alleyn Connan : 2 renées et demye seglle - 2 renées et demye avoyne - demye renée de myl pour deulx années - 2 renées fourmant

Charles Le Brys : 2 renées comble fourmant - 3 renées et demye seglle - 3 renées avoyne - demye renée myl [6] pour deulx années

J Guillaume Collyou : demye renée comble seglle - 1 renée comble avoyne - 1 chapon

Glazren Collyou : demye renée comble seglle - 1 renée comble avoyne - 3 chapons ung pour ceste année les autres pour restant

Kerancorre

...

Mesfal

...

Folio 5

Kerdanyc

...

Keradenen

...

Kerlenyc

...

Kerongar

...

Folio 6

Kerlangnez

...

Kerdyllès

Jehan Connan : demye renée fourmant - demye renée avoyne - un chapon [7] et un pour l'anée passée

Denys Pellus : demye renée fourmant - demye renée avoyne - 2 chapons pour deulx ans

Jehan Le Poupon : demye renée fourmant - un chapon et ung resté payé

Le Fuec : demye renée fourmant - demye renée avoyne - 1 chapon et ung resté payé

Folio 7

Allayn Connan : 4 renées fourmant - 8 renées seglle - 2 renées myl [6] pour deux ans - 6 renées avoyne - 2 chapons

Bertran Le Denal : 1 renée fournant - 3 renée seglle - 2 renées avoyne - le tyers de la renée myl [6] - 1 chapon

Peyron Le Magner : 2 renées avoyne - 1 chapon

Jehan Le Magner : 2 renées avoyne - 1 chapon

Jehan Connan a payé pour la ferme [???] quy comance à la Chandeleur myl cinq cent cinquante et ung : 116 renées seglle

 

Folio 8

ce que les homes de Botbadarn ont payé à la seynct Mychel lan (myl) cinq cent cynquante et deulx

Le manoir de Botbodern Uhela

Yvon Collyou : 5 renées razes fourmant - 10 renées razes seglle - 10 renées combles avoyne - 1 monton

Raoul Peytbon, Danyel Petytbon : 1 renée et ung quarteron fourmant - 5 renées razes seglle - 5 renées combles avoyne

Pierre Le Lyesec, Ernot Petytbon : 3 renées razes fourmant - 5 renées razes seglle - 5 renées comble avoyne

Olympes Le Lagadec : 1 renée et demye fourmant - 5 renées comble seglle - 3 renées comble avoyne - 2 chapons - la quart partye d'une renée myl [6]

Jehan Le Bras : 1 renée et demye comble fourmant - 3 renées comble seglle - 2 renées comble avoyne - la quarte partye d'une renée myl [6]

Folio 9

Alleyn Connan : 2 renées comble fourmant - 2 renées et demye comble seglle - 2 renées et demye avoyne - la quarte partye d'une renée myl [6]

Charles Le Bryz : 2 renées comble fourmant - 3 renées et demye comble seglle - 3 renées comble avoyne - la quarte partye d'une renée myl [6]

Guillaume Collyou : demye renée comble seglle - 1 renée comble avoyne - 1 chapon

Glazvan Collyou : 1 renée avoyne - 1 chapon


Kerancor

...

Mesfal

...

Folio 10

Kerdanyc

...

Keradenen

...

Kerlynyc

...

Folio 11

Kerengar

...

Kerlangnez


...

Folio 12

Kerdyllès

Jehan Connan : demye renée comble fourmant - demye renée avoyne - 1 chapon

Denys Plus : demye renée avoyne - demye renée fourmant - 1 chapon

Jehan Le Poupon : demye renée comble fourmant - demye renée comble avoyne - 1 chapon

Le Fuec pour les enffens de Olympes Le Magner : 1 chapon

Alleyn Connan : 8 renées comble seglle - 6 renées comble avoyne - 2 chapons

Bertran Le Denal : 1 renée comble fourmant - 3 renées comble seggle - 2 renées comble avoyne - 1 chapon

Font deulx ensemble : 1 renée myl [6]

Folio 13

Jehan Le Magner fils de Peyron Le Magner : 2 renées comble avoyne - 1 chapon

Jehan Le Magner : 2 renées avoyne - 1 chapon

Folio 16 - Annotation de liasse

Rantes de la seigneurie de Botpodern cote ??? 4c ...


[modifier] 3 Originaux

[modifier] 4 Annotations

  1. Mouvance, s.f. : en droit féodal, état de dépendance dans lequel est tenu un fief par rapport à un autre. Fief dépendant d'un fief plus important (TLFi). Relation foncière entre deux fiefs : le fief mouvant est celui du vassal, par rapport au fief dominant, celui du seigneur (Lexique historique du Moyen Âge de René Fédou). [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 1,0 1,1]
  2. Renée, s.f. : sorte de mesure ; se rencontre encore au 18e siècle dans des textes de Bretagne : renée dont le vingt et quatre font le tonneau (1732, Baronie du Pont, Arch. Finist.). Source : Dict. Godefroy 1880. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  3. Raze, s.f. et adj., variantes ras, raz, res, rez, rais, reis, reix, rays, rei, rey : mesure rase pour les choses sèches, remplie de façon que le contenu ne dépasse pas les bords et dont la capacité variait suivant les pays (Dictionnaire Godefroy). En Bretagne représente la 30e partie du tonneau de grain, à Concarneau contenait environ 47 litres, à Pont-L'Abbé et Quimper 50 litres (Dict. des poids et mesures de Doursther). Le terme est utilisé aussi comme adjectif pour préciser que la hauteur est en dessus du bord de récipient de mesure, par opposition à l'adjectif "comble". [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  4. Comble, s.f. et adj. : mesure de capacité pour les grains, probablement la mine comble, c'est-à-dire 6 boisseaux ; source : Dictionnaire Godefroy 1880. En région quimpéroise le terme comble est plutôt donné comme équivalent d'un grand boisseau comble, par opposition à un simple boisseau ras. Soit précisément 67 litres pour le froment, 82 pour le seigle, et 80 pour l'avoine [¤source : Document GT de 1807]. La comble se distincte de la raze ; le terme est utilisé aussi comme adjectif pour préciser que la hauteur en son milieu dépasse le bord de récipient de mesure, par opposition à l'adjectif "rase". [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  5. Bigotée, s.m. : mesure de contenance de matières sèches, à savoir de céréales (blé, seigle, avoine ...). Équivalence en boisseaux : inconnue à ce jour. Synonymes : bigoté, bigotté[Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  6. Millet, s.m. : diminutif de mil, qui vient du latin millium, ou mille. Ce sont ses très nombreux grains ronds et jaunâtres, rassemblés en de longues grappes, qui lui ont valu ce nom. Céréale cultivée en Afrique, et autrefois dans les régions de France. On en faisait un laitage, répertorié aujourd'hui au patrimoine culinaire vendéen. Source : http://www.keldelice.com. [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 6,0 6,1 6,2 6,3 6,4 6,5 6,6 6,7 6,8 6,9]
  7. Chapon, s.m. : jeune coq chatré. Source : Dictionnaire du Moyen Français. Utilisé comme moyen de paiement de rentes ou redevances. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]


Thème de l'article : Document d'archives sur le passé d'Ergué-Gabéric.

Date de création : Octobre 2019    Dernière modification : 7.10.2019    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]