Sant Tefridoc - GrandTerrier

Sant Tefridoc

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


s. Tefridoc
Vie / Buhez : saint breton du 6e siècle, éponyme de Saint-Evarzec
Genre / Reizh : Masculin
Signification / Sinifiañs :
Variantes / Argemmoù : Tevarzeg (Bretagne) - Tefridoc (Bretagne) -

2 Almanach


le 22 février 2019 ~ d'an 22 a viz C'hwevrer 2019
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz s. Tefridoc (saint breton du 6e siècle, éponyme de Saint-Evarzec)
Proverbe breton ~ Krennlavar Gwelloc'h eo plegañ evit terriñ.

[Mieux vaut plier que rompre.]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

église de St-Evarzec
église de St-Evarzec

5 Monographies

Site Info Bretagne :

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de SAINT-EVARZEC

Saint-Evarzec vient de « Tefridoc », un saint breton du VIème siècle.

Saint-Evarzec est un démembrement de la paroisse primitive de Pleuven. La paroisse de Saint-Evarzec (Sendefaduc) est mentionnée en 1182, dans un inventaire des biens des Templiers en Bretagne. Ceux-ci auraient possédé la terre du Mur qui appartient dès le XIVème siècle à la famille du même nom. La seigneurie du Mur, puis celle de Moustoir (du breton mouster « monastère, prieuré »), dominent l’histoire de Saint-Evarzec jusqu’à l’époque de la Révolution. La paroisse de Saint-Evarzec dépendait autrefois de l'ancien évêché de Cornouaille.

On rencontre les appellations suivantes : Sendefaduc (en 1182), Sent Defridoc (en 1192-1202), Sancteverdec (fin XVème siècle), Sainctevarzec (en 1535), Saint Evarsec (1553), Saint Evarzec (en 1629).

Site Marikavel :

Saint-Evarzec *** Sant-Evarzeg

Étymologie  :
  • Bernard Tanguy (1990) : "Sendefaduc, 1182; Sent Defridoc, 1192-1202; par. de Sancto Fredec, 1330; Sandevardec, vers 1330; Sainct Effredeuc, 1368; Sainteffredec, 1404; Sancteverdec, fin VVè siècle; Saint Affredec, 1507; Sainctevarzec, 1535; Saint Evardec, 1536; Saint Evarsec, 1553; Saint Evarzec, 1629; en breton San(t) Varzek".
  • Éditions Flohic (1998) : "de Téfridoc, saint breton du VIè siècle".
  • Hervé ABALAIN (2000) : "hagionyme : Tefridoc, voir Bernard Tanguy".