Sant Garmon - GrandTerrier

Sant Garmon

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


s. Garmon
Vie / Buhez : évêque d'Auxerre, combat les Pictes et Saxons au Pays de Galles au 5e siècle
Genre / Reizh : Masculin
Signification / Sinifiañs : origine latine, Germen=Du même sang, de même race.
Variantes / Argemmoù : Garmon (Pays de galles) - Germain (France) - German (Cornouaille) - Germen (Bretagne) - Jarman (Ile de Man) - Jarmon (Ile de Man) - Jermen (Bretagne) -

2 Almanach


le 31 juillet 2019 ~ d'an 31 a viz Gouere 2019
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz s. Garmon (évêque d'Auxerre, combat les Pictes et Saxons au Pays de Galles au 5e siècle)
Proverbe breton ~ Krennlavar Pep bazh he deus daou benn

[Tout bâton a deux bouts.]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

St-Germain d'Auxerre
St-Germain d'Auxerre

5 Monographies

Encyclopédie Universelle :

On sait aussi que, comme dans toute la chrétienté, se développent des idées s'opposant aux doctrines officielles, que celles-ci nomment hérésies. Nous savons que l'évêque de Rouen, Victrice, est envoyé pour pacifier la chrétienté bretonne en 396 et que celui d'Auxerre, Germain (Germanus, Garmon en gaélique), fondateur du monastère Saint-Cosme-et Saint-Damien d'Auxerre, y vient combattre le pélagianisme par deux fois, en 430 avec saint Loup (Lupus, Bleiddin en gaélique) de Troyes, et en 445 avec Vence et Sévère (Severus), évêque de Trèves. C'est lors d’une célèbre bataille dite "de l’Alléluia" que Germain mit en fuite les redoutables envahisseurs Pictes et Saxons.

CEF/Nominis :

Saint Germain d'Auxerre
Evêque d'Auxerre (+ 448) Il était marié et remplissait de hautes fonctions officielles quand il devint évêque d'Auxerre en 418. C'est l'une des plus grandes figures épiscopales de son époque. Son influence s'étendit à la Gaule toute entière tant il était estimé aussi bien des chefs barbares que des empereurs. La mort vint le chercher à Ravenne, alors capitale impériale de l'Occident où il était venu plaider la cause des Bretons maltraités par les gouverneurs impériaux.