Sant Andrev - GrandTerrier

Sant Andrev

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


s. Andrev
Vie / Buhez : un des premiers apôtres du Christ, né en Galilée, mort sur une croix en X, drapeau symbole de l'Ecosse
Genre / Reizh : Masculin
Signification / Sinifiañs : origine Grecque, Andros=Courageux, viril
Variantes / Argemmoù : Aindrea (Ecosse) - Aindreas (Irlande) - Aindrias (Celtique) - Aindriu (Irlande) - Andras (Pays de galles) - Andreas (Pays de galles) - Andreays (Ile de Man) - Andreo (Bretagne) - Andres (Bretagne) - Andrev (Bretagne) - Andrew (Divers) - Andro (Bretagne) - André (France) - Dand (Ecosse) - Dreo (Bretagne) - Drev (Bretagne) - Féminin(s) : Andrea (Bretagne) -

2 Almanach


le 30 novembre 2019 ~ d'an 30 a viz Du 2019
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz s. Andrev (un des premiers apôtres du Christ, né en Galilée, mort sur une croix en X, drapeau symbole de l'Ecosse)
Proverbe breton ~ Krennlavar An dour red. Ne ra droug da zen ebet.

[L'eau courante ne fait de mal à personne.]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

croix de St-André, drapeau de l'Ecosse
croix de St-André, drapeau de l'Ecosse

5 Monographies

Site Wikipedia :

André (apôtre)

L'apôtre André est le deuxième apôtre cité par Matthieu et Marc. On lui donne le titre de "Protoklite" ou "Premier appelé" (par le Seigneur).

Fête: 30 novembre (Translation: 9 mars)

Histoire

Ce que dit la Bible

André est né à Bethsaïde, en Galilée, sur les bords du lac de Tibériade. Avec son frère Simon, il était pêcheur. Recherchant Dieu, il avait d'abord été le disciple du prédicateur Jean le Baptiste, qui l'avait certainement baptisé. Lorsque Jean-Baptiste désigna Jésus-Christ en disant : « Voici l'agneau de Dieu », « l'agneau de Dieu qui l'emporte sur les péchés du monde » (Jean I:29-40), il le suivit et ne le quitta plus. Il fut ainsi premier disciple appelé par Jésus-Christ.

André servit souvent d'intermédiaire. Il présenta notamment son frère Simon à Jésus ; puis, lors de l'épisode de la multiplication, il amena le jeune garçon portant les cinq pains et les deux poissons ; lorsque des Grecs voulurent rencontrer Jésus, c'est encore à lui qu'ils s'adressèrent.

La tradition

Après la Pentecôte, il partit prêcher l'Évangile, au cours d'un long voyage, tout autour des côtes de la mer Noire. Ses voyages l'amenèrent en Bithynie (côte turque), à Éphèse, en Mésopotamie, en Ukraine actuelle, en Thrace (région entre le Bosphore et le Danube), à Byzance et finalement en Achaïe (région au nord du Péloponnèse), où il finit crucifié, sous l'empereur Néron, à Patras en l'an 60. La Légende dorée rapporte que son supplice fut ordonné par le proconsul de la région, dont Saint André avait converti l'épouse et qui lui avait offert l'alternative suivante : sacrifier aux idoles ou mourir sur la croix. Ayant choisi le martyre, l'apôtre survécu pendant deux jours, durant lesquels il prêcha à la foule, qui s'indigna et menaça le proconsul de mort. Celui-ci chercha donc à le faire descendre de la croix, mais on ne put le délier et le saint mourut dans une grande lumière[1].

La croix de supplice sur laquelle il a été crucifié était en forme de X, ce qui a donné le nom de croix de Saint-André.

Au IVe siècle, ses reliques furent transportées à Constantinople, mais reposent aujourd'hui à Amalfi en Italie. Dans les années soixante, une grande partie des reliques du saint et de sa croix furent restituées à l'Église de Grèce. Dans la ville de Patras, on construisit une grande église pour les abriter.

L'attribut de saint André est la croix à branches égales, dite croix de saint André, sur laquelle il fut martyrisé. Parfois, l'ancien pêcheur de Galilée tient un grand filet d'où émergent des têtes de poissons.

Site Wikipedia / croix de St-André :

Drapeau de l'Écosse

Drapeau de l'Écosse.

Le drapeau de l'Écosse arbore un sautoir blanc, une crux decussata représentant la croix du martyr chrétien Saint André, patron de l'Écosse sur un fond bleu. Il est souvent connu sous le nom de Croix de saint André ou The Saltire (sautoir en anglais). En langage héraldique il est blasonné d'azur, au sautoir d'argent.

C'est l'un des plus vieux drapeaux au monde, traditionnellement daté du IXe siècle, et le plus vieux drapeau national encore en usage. Selon la légende, le roi Oengus II des Pictes (ou King Angus) mena les Pictes et les Gaëls durant une bataille contre les Angles sous le roi Aethelstan d'Est-Anglie. King Angus et ses hommes furent encerclés et il se mit à prier pour leur délivrance. Durant la nuit Saint André, qui avait été martyrisé sur une croix diagonale, apparut à Angus et l'assura de la victoire. Le lendemain un sautoir blanc sur un fond de ciel bleu apparu des deux côtés et encouraga les Pictes et les Gaëls mais fit perdre confiance aux Angles qui furent battus. La croix de Saint André devint ainsi le drapeau écossais.