Sant Alor - GrandTerrier

Sant Alor

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


s. Alor
Vie / Buhez : troisième évêque de Quimper au 5e siècle, alias sant Alar, et patron des chevaux comme saint Eloi
Genre / Reizh : Masculin
Signification / Sinifiañs : origine Celtique, Hael=Noble
Variantes / Argemmoù : Allour (Bretagne) - Alor (Bretagne) - Alour (Bretagne) - Haelar (Bretagne) - Féminin(s) : Haelara (Bretagne) -

2 Almanach


le 26 octobre 2019 ~ d'an 26 a viz Here 2019
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz s. Alor (troisième évêque de Quimper au 5e siècle, alias sant Alar, et patron des chevaux comme saint Eloi) , s. Deklan § [Suite]

Proverbe breton ~ Krennlavar Gwelloc'h deskiñ mabig bihan, Eget dastum madoù dezhañ. [Mieux vaut éduquer petit fils que lui donner des biens.]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

5 Monographies

Site Bretagne.net :

Alor

prénom masculin, fête le 26 octobre

Déclinaisons du prénom breton : Allore

Origine du prénom

Saint Alor aurait été un des premiers évêques de Quimper. Il est le saint patron de Tréméoc et est honoré à Ergué-Armel, dans le Finistère.

Diocèse de Quimper :

Saint Alor

Fêté le 26 octobre ALOR : Evêque.

Probablement originaire du Cap-Caval (Pays bigouden aujourd'hui), saint Alor ou Alour fut, au 6e siècle, le troisième évêque de Cornouaille après Corentin et Conogan (ou Guenoc). Toujours représenté en évêque, il a parfois été confondu avec saint Alar.

Saint Alor est le patron des églises paroissiales d'Ergué-Armel, Tréméoc, Plobannalec et de la chapelle du vieux bourg de Tréguennec.


Ginidig moarvad euz ar C'hab-Kaval (ar Vro-Vigouden a-vreman), sant Alor, pe Alour, a oe d'ar c'hwec'hved kanved eskob Kemper, an drede goude sant Korentin ha Guenoc (pe Conogan). Kemeret a-wechou evid sant Alar.

Ephéméride de l'Eveché de Quimper :

ALAR : Ermite.

Nous ne savons rien de la vie de ce saint dont le culte est si répandu dans le diocèse de Quimper. Très populaire comme protecteur des chevaux. Sa vie étant oubliée, au Moyen Age, il fut remplacé par saint Eloi.

Saint Eloi est aujourd'hui le patron des églises de Mespaul, Garlan, Roscanvel et Saint-Eloi dans le Finistère. Des chapelles lui sont dédiées à Plouarzel, Ploudaniel, Ploudalmézeau, Plouigneau, Rosporden et Saint-Evarzec.



N'ouzer netra euz ar zant-man, daoust m'eo ken skignet e vrud dre an eskopti. E galleg, e vez anvet peurliesa Eloi : o veza ma oa ankounac'heet e vuhez, e oe kemeret e blas gand sant "Eloi".


Catholiques en France :

Saint Alor
(6ème s.)

évêque de Quimper. Beaucoup de paroisses des régions de Pont l'Abbé et de Paimpol le choisirent comme saint patron. C'est bien tout ce que l'histoire retient de lui.

"saint Alor ou Alour fut, au 6e siècle, le troisième évêque de Cornouaille après Corentin et Conogan (ou Guenoc)" (Source: Les saints du diocèse de Quimper et Léon)

26 octobre, Fête Locale


Site Wikipedia :

Alor de Quimper

Saint Alor est le deuxième successeur de saint Corentin sur le siège épiscopal de Quimper selon une liste ancienne d'évêques du Haut-Moyen Âge.

On le trouve à la dédicace de l'église paroissiale d'Ergué-Armel (breton : An Erge vihan) très proche de Quimper. Peut-être une autre forme de Saint-Alar, souvent assimilé à Saint Eloi et dont le nom a été donné à une gorge boisée à quelques kilomètres au Nord.

Fête : 26 octobre (Calendrier des saints bretons).