LÉVY André - Les dîmes d'après le temporel de Quimper - GrandTerrier

LÉVY André - Les dîmes d'après le temporel de Quimper

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


Image:LivresB.jpgCatégorie : Media & Biblios  

Site : GrandTerrier

Statut de l'article : Image:Bullgreen.gif [Fignolé] § E.D.F.

LÉVY (Antoine), « Les dîmes d'après le temporel de l’évêché de Quimper à la fin du Moyen Age », dans BSAF CI, Société Archéologique du Finistère, Quimper, 149-159
Titre : Les dîmes d'après le temporel de l’évêché de Quimper à la fin du Moyen Age
Auteur : LÉVY Antoine Type : Article
Edition : Société Archéologique du Finistère Publication : BSAF CI
Impression : Quimper Année : 1973
Pages : 149-159 Référence : -

[modifier] Notice bibliographique

Couverture

Cet article est paru dans le Bulletin de la Société Archéologique du Finistère en 1973. Il est signé André Levy et couvre sur 10 pages une étude des deux registres du temporel de l'évêché de Cornouailles pour l'année 1464 d'une part et 14656-1471 d'autre part.

Il traite surtout des des dîmes [1] levées par l'évêque dans 9 paroisses rurales autour de Quimper : Plogonnec, Cuzon, Ergué-Gabéric, Plomodiern, Kerfeunteun (Lautudy), Landudec, Coray, Gourin et Pleyben.

Pour Ergué-Gabéric on notera les éléments suivants :

  • « À Plogonnec, Landudec, Plomodiern et Gourin, les dîmes étaient dues en froment : à Cuzon, Ergué-Gabéric, Pleyben, Coray, partie en froment, partie en seigle. »
  • « Affermer la même dîme pendant 5 ans consécutifs ou non paraît tout à fait exceptionnel : c'est le cas de Jehan Le Daurec, de 1464 à 1469 à Treff Mael en Coray et de Jehan Pappe en Ergué-Gabéric. »
  • « Deux unités sont utilisées dans les actes : une unité écrite en abrégé R, sans doute la renée [2] : une autre, l'estier, peut-être le setier [3]. »
  • « Sur Plogonnec, soulignons le minimum de 1471 et le maximum de 1470, année de baisse des fermages en général. Ergué-Gabéric est surtout intéressante par un minimum en 1468, cas unique. »

Autres lectures : « 1464-1471 - Dixmes et comptes du temporel de l’évêché de Cornouaille » ¤ « 1682 - Possessions gabéricoises du seigneur de Coëtlogon, évêque de Quimper » ¤ 

[modifier] Sélection, extraits

[modifier] Annotations

  1. Dîme, dixme, s.f. : impôt sur les récoltes, de fraction variable, parfois le dixième, devant revenir au Clergé, prélevé pour l'entretien des prêtres et des bâtiments et les œuvres d'assistance. Son taux, théoriquement d'1/10ème, est généralement inférieur ; il est fréquemment proche d'1/30ème dans notre région (source : glossaire des cahiers de doléances AD29), ou d'1/15ème ("à la quinzième gerbe") lorsque le prélèvement est du aux Régaires de Quimper. La dîme ne doit pas être confondue avec le Dixième et les Décimes[Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  2. Renée, s.f. : mesure de matière sèche ; se rencontre encore au 18e siècle dans des textes de Bretagne, s'est conservé dans le Finistère avec le sens de mesure pour les blés : renée dont le vingt et quatre font le tonneau (1732, Baronie du Pont, Arch. Finist.). Source : Dict. Godefroy 1880. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  3. Sétier, s/.m., sestiere, sextiere, s.f. : mesure de capacité pour les grains et les matières sèches variant entre 150 et 300 litres environ (TLFi). Mesure pour les grains, 1292: Sept sextiere que blé que aveine (Dict Godefroy). [Terme] [Lexique] [Ref.↑]




Thème de l'article : Fiche bibliographique d'un livre ou article couvrant un aspect du passé d'Ergué-Gabéric

Date de création : Novembre 2019    Dernière modification : 1.12.2019    Avancement : Image:Bullgreen.gif [Fignolé]