Succession des Faugeyroux papetiers à Cascadec, Revue Papeterie & Union Agricole 1886 - GrandTerrier

Succession des Faugeyroux papetiers à Cascadec, Revue Papeterie & Union Agricole 1886

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Gazettes
Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.
L'histoire d'une famille de papetiers avant l'acquisition de leur usine de Cascadec par René Bolloré, jusqu'à la vocation industrielle de Mme Laure-Georgette Veuve Faygeyroux, fabricante de papier.

Autres lectures : « Rétrospective historique de la papeterie de Cascadec en Scaër » ¤ « Médaille d'or Bolloré à l'Exposition universelle de 1900, Revue Papeterie & Union Agricole » ¤ « Grève avortée à la papeterie de Cascadec, Union Agricole & Echo de Bretagne 1924 » ¤ « Index chronologique de l'histoire des papeteries d'Odet-Cascadec » ¤ 

[modifier] 1 Présentation

Tout comme la papeterie d'Odet fut fondée et développée par Nicolas Le Marié avant l'arrivée des générations Bolloré, celle de Cascadec fut créée par les Faugeyroux.

En 1885-86 une vente par licitation est organisée suite aux décès des papetiers Charles et Jean-Baptiste-François-Marie Faugeyroux, lesquels ont vraisemblablement créé l'usine de Cascadec dans les années 1830.

Les documents de vente décrivent une usine à papier avec des équipements opérationnels : « Cette papeterie comprend : édifices de l'usine, chiffonnerie, blanchisserie, magasins, logements, bureaux, hangars à pâtes, bâtiment de la chaudière, lessiverie, écuries, forge, logements d'ouvriers, menuiserie, caves et droguerie. Le canal d'alimentation creusé dans le roc et ayant 450 mètres de long. La chute est de 22 pieds (7 mètres 25 centimètres). Le cours d'eau ne tarit jamais. - La vapeur n'est employée que pour le séchage du papier et le lessivage des chiffons. - Vannage complet. Le matériel et les apparaux. La force hydraulique du cours d'eau fait fonctionner : 4 cylindres effileurs, force 24 chevaux vapeur, 4 cylindres raffineurs, force 24 chevaux vapeur, 1 blanchisseuse, force 2 chevaux vapeur, 1 lessiveur, force 2 chevaux vapeur, 1 machine à papier, force 10 chevaux vapeur  ».

Et les annonces décrivent un lieu champêtre unique : « Position unique. - L'usine est entre la forêt de Cascadec et la route de Quimperlé à Scaër, montagne plantée de sapins (cette sapinière dépend de l'usine), prairie, îlots plantés d'arbres sur la rivière ». Et pour attirer les investisseurs : « La main d’œuvre est à très non marché ».

 
Revue de la papeterie, 1885
Revue de la papeterie, 1885

À noter que le moulin à farine de Cascadec, vendu également par licitation, est situé en amont sur l'Isole, que le canal d'amenée de 450 mètres (avec une « chute de 22 pieds (7 mètres 25 centimètres) ») existe déjà en 1885-86, et que toutes les étapes de fabrication étaient automatisées : trois hydrauliques, « huit cylindres » (effilage, raffinage, blanchiment, lessivage) et une « machine à papier de 1 m 60 de largeur.

En 1885 l'héritier de la famille Faugeyroux est Jean-Baptiste Faugeyroux qui exerce la profession de juge de paix à Douarnenez. Il se marie le 29 juillet 1856 avec Laure-Georgette Barreswil. Cette dernière prend la suite en tant que « fabricante de papier », et tente de redémarrer les équipements. La papeterie est déclarée en règlement judiciaire en 1889. L'époux juge de paix à Douarnenez décède d'une attaque d'apoplexie en janvier 1891. En octobre 1891 le chauffeur de la chaudière à vapeur est victime d'un accident mortel et la gérante est convoquée au tribunal de Quimperlé en avril 1892.

C'est en 1893 que René Bolloré, papetier à Odet en Ergué-Gabéric, prend l'ensemble des bâtiments et équipements de Cascadec en location.

[modifier] 2 Transcriptions

1885

A vendre prochainement, après décès, par licitation. devant le tribunal de Quimperlé (Finistère).

Premier Lot. La belle papeterie mécanique de Cascadec sur la rivière « l'Isole ».

Située à 4 kilomètres du bourg de Scaër, à 16 kilomètres de la station du chemin de fer de Rosporden, à 12 kilomètres de la station de Bannalec.

Comprenant les édifices de l'usine, pavillons d'habitation, maisons d'ouvriers, écurie, forge, menuiserie, droguerie, hangar au bois, etc. - Jardin au bord de l'Isole. - huit cylindres, une machine de 1 m 60 de largeur, trois roues hydrauliques. - Canal de 500 mètres de longueur, 22 pieds de chute, ne manquant jamais d'eau : on n'emploie la vapeur que pour le séchage du papier et le lessivage du chiffon.

Position unique. - L'usine est entre la forêt de Cascadec et la route de Quimperlé à Scaër, montagne plantée de sapins (cette sapinière dépend de l'usine), prairie, îlots plantés d'arbres sur la rivière.

La main d’œuvre est à très non marché. - Le Finistère produit beaucoup de chiffons.

Les dépendances de l'usine ont une superficie de 12 hectares environ. - Mise à prix : 60.000 fr.

1886

Vente par licitation devant le Tribunal civil de Quimperlé. Le mercredi 26 mai 1886, onze heures du matin.

Deuxième lot.
I. La papeterie mécanique de Cascadec

sur la rivière l'Isole, à 4 kilomètres du bourg de Scaër, à 12 kilomètres de la station du chemin de fer de Bannalec, à 16 kilomètres de la station du chemin de fer de Rosporden. - Cette papeterie comprend : édifices de l'usine, chiffonnerie, blanchisserie, magasins, logements, bureaux, hangars à pâtes, bâtiment de la chaudière, lessiverie, écuries, forge, logements d'ouvriers, menuiserie, caves et droguerie. Le canal d'alimentation creusé dans le roc et ayant 450 mètres de long. La chute est de 22 pieds (7 mètres 25 centimètres. Le cours d'eau ne tarit jamais. - La vapeur n'est employée que pour le séchage du papier et le lessivage des chiffons. - Vannage complet.

Le matériel et les apparaux [1] :

La force hydraulique du cours d'eau fait fonctionner :

  • 4 cylindres effileurs, force 24 chevaux vapeur
  • 4 cylindres raffineurs, force 24 chevaux vapeur
  • 1 blanchisseuse, force 2 chevaux vapeur
  • 1 lessiveur, force 2 chevaux vapeur
  • 1 machine à papier, force 10 chevaux vapeur

Total de la force utilisée : 62 chevaux vapeur. Le mouvement est produit par trois roues hydrauliques.

1890

Liquidations judiciaires

Quimperlé. - Faugeyroux (dame), née Barreswil, fabricante de papier à Cascadec, commune de Scaër. Jugement du 24 septembre. Liquidateur : MM. Piedoye et Le Clech.

 

01.05.1886

Vente par licitation devant le Tribunal civil de Quimperlé. Le mercredi 26 mai 1886, onze heures du matin.

Deuxième lot.
I. La papeterie mécanique de Cascadec

Cf texte dans la Revue de la Papeterie de 1886

II. Dépendances de la papeterie.

III. Le Moulin de Cascadec.

24.09.1886

Purge d'hypothèques légales.

Copie de l'acte a été signifié à : ... 3° Madame Laure-Georgette Bareswil, épouse de Monsieur Jean-Baptiste Faugeyroux, demeurant à l'usine de Cascadec, commune de Scaër.

Par l'exploit notifié à Monsieur le Procureur de la République il lui a été déclaré que les anciens propriétaires des immeubles adjugés étaient : 1° Monsieur Achille Faugeyroux, sans profession, demeurant à Brénélio, commune de Scaër ; 2° Monsieur Charles Faugeyroux, papetier, décédé à Cascadec, commune de Scaër.

12.09.1888

Purge d'hypothèques légales.

Avec déclaration en outre à Monsieur le Procureur de la République que les anciens propriétaires dudit immeuble étaient : Monsieur Charles Faugeyroux, papetier à Cascadec, en Scaër, Monsueur Jean-Baptiste-François-Marie Faugeyroux, papetier à Cascadec, en Scaër.

22.10.1890

Liquidation judiciaire. Loi du 4 mars 1889.

Les créanciers de Madame Laure Georgette Bareswil, fabricante de papier, demeurant à Cascadec, commune de Scaër, épouse de Monsieur Baptiste Fougeyroux, juge de paix à Douarnenez, qui n'ont pas encore produit leurs titres de créances, sont invitées à les remettre sans délai entre les mains du greffier du Tribunal de Quimperlé, ou de Me Piédoye, avoué à Quimper, liquidateurs définitifs.

28.01.1891

Douarnenez. - M. Faugeyroux, juge de paix du canton de Douarnenez, qui occupait ce poste depuis plusieurs années, vient de mourir à Cascadec, en Scaër, d'une attaque d'apoplexie. M. Faugeyroux était âgé de 64 ans.

24.04.1892

Nos lecteurs se souviennent du malheureux accident qui arriva le 25 octobre 1891 à l'usine de Cascadec et qui amena la mort du nommé Bodet, employé à la dite usine en qualité de chauffeur.

Ce jour là, vers 6h du soir, le chauffeur Bodet avait allumé les feux de la chaudière à vapeur pour la mise en fonction de l'usine ... On rechercha la cause de cet accident et il fut établi qu'elle devait être attribuée au mauvais état de la chaudière. Celle-ci avait subi diverses réparations depuis de longues années. Elle fonctionnait du reste depuis 1863 ...

Seule, Mme Faugeyroux comparait à l'audience du 12 de ce mois, devant le Tribunal de Quimperlé, sous l'inculpation d'avoir remis en activité la chaudière à vapeur de l'usine de Cascadec en Scaër 1° au mois d'août 1890, après une réparation notable, sans prévenir l'autorité ..; - formalités auxquelles madame Faugeyroux étaient tenue en sa qualité de gérante de l'usine de Cascadec ... Le Tribunal a condamné Mme Faugeyroux à une amende de 50 francs et à deux amendes de 5 francs. Elle a été acquittée de l'une des contraventions.

[modifier] 3 Coupure de presse

[modifier] 4 Annotations

  1. Apparaux, s.pl. : pluriel archaïque d’appareil, encore utilisé dans certains jargons professionnels. [Ref.↑]


Thème de l'article : Revue de presse

Date de création : Octobre 2013    Dernière modification : 16.12.2013    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]