MAITRON Jean - Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et social - GrandTerrier

MAITRON Jean - Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et social

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


Image:LivresB.jpgCatégorie : Media & Biblios  

Site : GrandTerrier

Statut de l'article : Image:Bullgreen.gif [Fignolé] § E.D.F.

MAITRON (Jean), Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Les éditions ouvrières, Editions de l'Atelier - Internet, Imprimerie Folloppe - http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr, 1964-1997 - 2006 - 2018, ISBN -
Titre : Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français
Auteur : MAITRON Jean Type : Livre/Brochure
Edition : Les éditions ouvrières, Editions de l'Atelier - Internet Note : -
Impression : Imprimerie Folloppe - http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr Année : 1964-1997 - 2006 - 2018
Pages : 186.000 notices Référence : ISBN -

[modifier] Notice bibliographique

Couverture

Le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, plus communément appelé « Le Maitron », du nom de son fondateur, et parfois désigné par le sigle DBMOF, est une œuvre monumentale se composant de 44 volumes publiés entre 1964 et 1997 sous la direction de Jean Maitron, décédé en 1987, puis de Claude Pennetier. Ce dernier a produit sur la période 1940-1968 des volumes complémentaires sous le titre « Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social ».

Depuis le 5 décembre 2018 l'ensemble des biographies réalisées, soit environ 186 000 notices, auxquelles s'ajouteront celles qui seront créées au fil de l'avancement de la recherche, sont accessibles librement et gratuitement sur le site Internet du « Maitron ».

Pour ce qui concerne les notices de personnes nées ou habitant Ergué-Gabéric, on notera :

  • Yves Marie QUEINNEC, né à Quélennec (Ergué-Gabéric) en 1845, communard.
  • Jeanne LE PAPE, épouse LE CORRE, née à Pennaneac'h (EG) en 1895, sympathisante FTP.
  • René HUGUEN, né en 1920 à Ergué-Gabéric, député-maire communiste.
  • Mathias LE LOUET, né en 1923 à Briec, de passage à Lestonan [1] en 1941, élu CGT.
  • René GUILLAMET, né en 1914 à St-Thurien, de passage à Lestonan [1] en 1942, militant communiste.
  • Louis HUITRIC, né en 1920 à Ergué-Gabéric, maire et conseiller général SFIO.
  • Pierre NAGOT, né en 1922 à Ergué-Gabéric, résistant FFI.

Autres lectures : « 1872 - Condamnation d'Yvon Queinnec pour insurrection par le 13e conseil de guerre » ¤ « Yvon Queinnec, engagé volontaire et communard condamné pour insurrection » ¤ « 1944 - Arrestation de la féministe Jeanne Le Pape, communiste et sympathisante FTP » ¤ « Jean et Francine Lazou, instituteurs de 1926 à 1950 » ¤ 

[modifier] Extraits

Yves-Marie Queinnec

QUEINNEC Yves, Marie

Né le 1er novembre 1845 à Ergué-Gabéric, arr. de Quimper (Finistère) ; célibataire ; valet de chambre. Il était engagé volontaire au 4e régiment de zouaves pour la durée de la guerre et avait été blessé, dit-il, à Montretout. Sous la Commune, il fit partie de la 2e batterie d’artillerie de la Ve légion ; il rentra chez lui le 21 mai et y fut fait prisonnier le 23. Condamné, en février 1872, par le 1er conseil de guerre maritime, à six mois de prison pour rébellion sur les pontons envers un agent de la force armée, il fut ensuite condamné, le 8 mai 1872, par le 13e conseil de guerre, à un an de prison et cinq ans de surveillance.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/773.

 

Jeanne Le Corre, née Le Pape

LE CORRÉ Jeanne, Marie, née LE PAPE

Née le 25 septembre 1895 à Ergué-Gabéric (Finistère), fille de journaliers, mariée dans sa commune natale le 29 juin 1919 avec Alain, Joseph Le Corré, mère d’un enfant, journalière à Saint-Denis (Seine), Jeanne Le Corré était l’une des animatrices de l’Union des comités de Femmes de l’Ile de France en 1939.

Lors de son arrestation en mars 1944, la police la disait veuve. Elle mourut le 6 mai 1975 à Argenteuil (Val-d’Oise).

SOURCES : Arch. PPo., rapport du 13 mars 1944.


[modifier] Annotations

  1. Mathias Le Louet est le gendre de Jean et Francine Lazou, communistes et instituteurs à Lestonan. René Guillamet est en relation avec Mathias Le Louet, et adhère au PC en 1942 probablement par l'entremise des Lazou. Les Lazou n'ont pas de fiche dans le Maitron, mais sont cités dans la notice de Mathias Le Louet par une référence au livre « 1270 militants du Finistère (1918-1945) d'Eugène Kerbaul, dans lequel ils ont leurs fiches respectives. [Ref.↑ 1,0 1,1]


Thème de l'article : Fiche bibliographique d'un livre ou article couvrant un aspect du passé d'Ergué-Gabéric

Date de création : Janvier 2019    Dernière modification : 1.02.2019    Avancement : Image:Bullgreen.gif [Fignolé]