1656 - Aveu pour Quélennec Bras à l'Abbaye de Landévennec - GrandTerrier

1656 - Aveu pour Quélennec Bras à l'Abbaye de Landévennec

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Archives    
Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.

Sommaire

1 Résumé des sources

Aveu [1] au seigneur abbé de Landévennec, seigneur de Guellevain les Salles [2] pour la tenue du Guellennec Bras. Document conservé aux Archives Départementales du Finistère sous la côte 2 H 14.

Une annotation au dos, et original sur 3 pages, sans sceau. La chapelle et la fontaine de Saint-Guénolé y sont mentionnées à plusieurs reprises.

 

Suite à diverses successions, les détenteurs et déclarants sont : Monifan, Barré, Tanguy, Seznec, Rannou, Caougant.

La dime au seigneur abbé de Landévennec [2] est dite « à la 16e ou 17e gerbe » [3] . On remarque aussi l'expression « journée à homme bêcheur » pour désigner la superficie des terres en journaux [4].

2 Transcription

Annotation

Minu [5] [...] Ergué-gaberic 1656

Commune d'Ergué-Gabéric

Aveu [1] à l'abbaye de Landévennec pour le bien du Quellennec Bras

Original sans sceau.

Page 1

17 apvril 1656

Devant nous notaires royaux de la cour et sénéchaussée de quimpercorentin avecq submission et prorogration de juridiction y jurée ont comparus en personnes Jan rannou faisant tant pour luy que pour Jan huitric son consort avecq promesse de luy faire ratiffier ceste lorsque [...], yvon Monifan, guillaume tanguy faisant tant pour luy que pour Marieann barré ; avec pareil promesse de ratiffication, tous trois demeurant au village du quellennec bras, Jan Seznec père et gardenaturel de ses enffans de son mariage avecq deffuncte Marie Monifan demeurant au village de Kerho ; Nouel lebrunou demaurent au village de Kerlinias ; pierre le Masson père et garde naturel de son fils mineur de son mariage avecq deffuncte Janne Rannou demeurant au lieu de Kervernoy ; guillaume Caougant mary et procureur de Catherinr rannou demeurant au village de quillihouarn ; et guillaume rannou demeurant au village de niverot tous en la paroisse d'ergue gaberic ; lesquels [...] et aux dits noms ont cognoissant et conssessant [...] qu'ils tiennent au proche fieff et lige [6] de la terre et seigneurie de guellevain et les [...] membres deppendant de l'abbaye de landevennec de et soubz vénérand père en dieu messire pierre tanguy voyeur du Roy au moni[...] de la Veyne [...] du [...] abbé commendataire de l'abbaye de landevennec seigneur de guelevain Les Salles [2] et aultres lieux a debvoir de foy et homages [7] loddes et vantes [8] droict de chambelenage [9] rachats [10] l'an advenant et aultres debuoir seigneuriaux ainsy que la nature du fieff le recquiert les terres et heritages cy apprs nommés estant sittués au dit village du guellennec bras en la dite paroesse d'Ergue gaberic desquels terres le debornement [11] ensuilt.

Et premier

Des terres tenues et proffistés par le dit Monifan au dit village du guellennec bras scavoir un parc [12] appellé parc an protz avecq un courtil [13] y joignant donnant du boult de[...] solleil couchant sur un courtil [13] nommé Liors bras contenant ensemble environ un journal [4] et demy de terre chaude donnant du levant sur le chemin qui conduit du dit lieu du guellennec bras au village du guellennec bian, du midy sur terres altres foin à guillaume le berre et du nord donnant sur le chemin qui conduict du dit village à la chappelle de Monsieur Sainct guenolle. Item aultre courtil [13] nommé Liors Moennec contenant environ trois journées [4] à homme becheur donnant du costé du levant sur le dit chemin qui conduict à la chappelle de Sainct guenollé, du midy sur terre à guénollé le hauder, du couchant sur terres à Jan le berre ; Plus aultre parc [12] appellé parc an feunteun contenant environ un demy journeau [4] de terre tant chaud [14] que froid [15] donnant du midy sur terres aultre foin à [...] audit Jan rannou, du couchant sur terres vincant le berre, du nord sur la fontaine de St guenolle et du levant sur la montaigne et issues du Quellennec bihan ; Les terres proffistés par les dits brunou Mason et Caougant au dit village du guellennec bras, scavoir un parc [12] appellé parc an Moustir contenant environ un journeau et demy de terres chaudes [14] donnant de l'oriant et du midy sur terres aultre foin à françois barré, du couchant sur terres au dit auder et du nort sur le chemin quy conduict du dit quellennec bras audit guellennec bihan ; Plus un courtil [13] nommé Liors an Leuzre Marie C[...] Legac contenant environ deux journées à homme becheur [...] du levant sur courtil [13] audit Monifan, du midy sur parc an Hao audit hauder, du couchant sur l'aire de la dicte Marieann barré et du nort sur la porte dudit Jan le berre ; Item aultre courtil [13] nommé Liors an feunteun contenant environ une journée [4] à homme becheur donnant

Page 2

du midy sur la dite fontaine de St guenolle, du couchant sur terres du gueret [16], et du nort sur terres de francois barré ; Item les terres proffistés par ledit guillaume tanguy audit village du guellennec bras, un courtil [13] avecq l'aire contenant soubz terre labourable environ deux journeaux [4] à homme becheur donnant de [...] solleil levant sur le courtil [13] du dit berre nommé Liors MarieC[...], du midy sur ledit pac an hao audit hauder, du couchant sur la porte de la dite Marieann barré ; Item aultre courtil [13] nommé Liors an goubleac'h contenant environ un demy journeau [4] de terre chaude [14] donnant du midy et du couchant sur terres guillaume le berre au guellennec Isselo, du levant sur terre de la dite Marieann barré et du nort sur un chemin appellé Stang penanez ; Item deux parcs [...] joignant nommé Menez gonez contenant ensemble environ quatre journeaux [4] de terre chaude [14] donnant de l'oriand sur un chemin quy conduict à pontanlen, du midy sur terres du [...] et du couchant sur terres du dit guillaume le berre y comprinctles prés estant au bas dudit parc au boult [...] le midy fournissant quatre charrettées de foin par an ou environ au boult desquels parcs [..;] environ un journeau [4] de terre froede [15] séparré par un fossé ; Plus aultre pré de terre froide [15] partye en pré nommé pont an Len contenant environ demy journal [4] deterre donnant de l'oriant et midy sur Menez parc Mine, du couchant sur les terres quy conduict du dit guéllennec Issello au dit pont an len et du nort sur terres dudit guillaume leberre ; Et les terres proffistés par le dit Jan rannou audit lieu du guellennec bras scavoir un parc nommé parc an portz contenant environ un journeau [4] de terres donnant de l'orian sur l'aire dudit tanguy, du midy sur le parc an hao audit hauder, du couchant sur le dict parc anmoustir et du nort sur le chemin qui conduict dudit village au bourg d'Ergué ; Item aultre parc [12] nommé parc an hao contenant environ un journeau [4] de terre chaude [14] donnant de l'oriant sur ledit chemin quy conduict à la dite chappelle Sainct guenollé, du midy sur terres audit guillaume leberre et du couchant sur le dit parc an hao audit hauder ; Plus aultre parc [12] appellé parc anbunton contenant environ un journal et demy de terres donnant du levant sur un parc [12] audit advouant nommé parc an Illis, du couchant sur terres dudit berre et du nort sur les issues de ladite chappelle de Sainct guenollé ; Item le dit parc an Illis contenant un journeau [4] de terre ou environ donnant du levant sur la porte dudit guillaume Leberre, du couchant et du nort sur le chemin quy conduict de la porte de guillaume Le berre à la dite chappelle St guenollé ; Plus aultre parc [12] nommé an Stang bras contenant environ demy journeau [4] de terre chaude [14] donnant du couchant sur le chemin quy conduict dudit guellennec bras audit guellennec bian et du midy sur terre dudit guillaume le berre nommé parc an Leuzre ; Item aultre parc [12] nommé an stang bian yzello contenant environ un journeau [4] de terre chaude [14] donnant de l'oriant suer terres dudit advouant, dudit sur le chemin quy conduict aux pre[...] didit village, du couchant et nort sur les issues dudit village ; Item aultre parc [12] nommé Stang bras izzello contenant environ un quart d'un journeau [4] de terre donnant de l'oriant et occidant sur terres dudit advouant, du midy sur terres dudit guillaume Leberre ; Item un courtil [13] nommé liorz an bigos contenant environ une journée [4] à homme becheur donnant de l'oriant sur le chemin quy conduict à la dite chappelle de Saint guenollé, du midy sur un courtil [13] dudit Monifan , e l'occident et septentrion sur l'aire et porte dudit Monifan ; Plus un parc [12] St[...] de terre nommé parc an porhiel contenant environ un quart du journal [4] de terre froede [15] donnant du midy sur la dite fontaine de St guenollé, du levant sur Menez an [...], du couchant sur terre au gueret [16] et du nort sur le grand chemin quy conduict dudit village à la ville de Quimpercorentin ; Item foin courtil [13] s'entrecoignant à L[...] nommé liors bras contenant environ un quart d'un journeau [4] de terre aultre nommé liors an forn contenant deux journeaux [4] à homme becheur et l'aultre nommé Courtil liors a dreau an ty contenant une journée [4] a becheur donnant du levant sur la maison dudit advouant, du midy sur ledit chemin de quimpercorentin, du couchant et le nort sur un petit chemin nommé Carand an ande ; Item un parc [12] terre froede [15] contenant un journeau [4] de terre froede [15] donnant de l'oriant et midy sur terres audit guillaume Leberre, de l'occidant et le nort sur terre de Laurant Leberre et declarent aussy ledit advouant que les maisons creiches fours aires et aultres issues [...] audit lieu du guellennec bras estre aussy au fieff

Page 3

des dits seigneuries de guellevain et les Salles [2].

Lesquels terres et heritage cy dessus leur sont eschus et advenus scavoir audit Monifan par la succession de fey yvon Monifan son père, audit tanguy et audit nom de la succession de deffunct guillaume barre père de Marie barre femme dudit tanguy, audit seznec et au dit nom de la succession de feu Catherine Leberre mère de la dite deffuncte Janne ranou, audit Caougant aussy de la succession de la dicte deffuncte Catherine Leberre mère de ladite [...] rannou, audit guillaume rannou aussy de la succession de la dite deffuncte [...] Leberre sa mère et audit Jan rannou en partye de la succession de deffunct guillaume barré aieul de [..;] Morel sa femme et les aultres partye par acquist par luy faict des aultres heritiers dudit feu barré. Dessus lesquels terres et heritages cy-dessus est[...] cheffrante [17] audit seigneur abbé de Landevennec payables à [...] jour et feste de Monsieur Sainct guenollé [...] audit seigneur [...] la somme de quatorze soulb quatre deniers monnoy [18] avecq les deux parts de la dixme [19] de tous blés quy se semment et cultivent aux dites terres [...] bled noir a raison de la saizième et dix septième gerbe [3] par [...]

Tout [...] dissent et affirment le dit advouant estre vray et [...] et l'ont ainsy voulu promis et juré terre sur l'obligation de tout leur bien et paurs [...] deservants [...] d'augmenter ou diminuer au[...] mini [...] leur viendra a cggnoissance le debvoir faire et pour [...] ainsy et de la forme que deffun voullu [...] [...] et de leur congentiment con[...] [...] Lestang notaire royal soubs le sceau de la dite [...] le dixneuffiesme jour d'avril mil six cents cinquante six apres midy et disant le dit advouant ne scavoir signer ont prié scavoir le dit Jan rannou Me ollivier Fourquant, le dit Monifan Me guillaume le Pelleter, le dit tanguy gabriel Celton, le dit Seznec Mr yves furic, le dit brunou Mr Viou farcy, le dit Mason Me Yves Collin, le dit Caougant francois Saouller et le dit guillaumerannou Cleden plourin de signer pour eux ju[...] et aff[...].

signatures

3 Copies des actes

4 Commentaires, annotations

  1. Aveu, s.m. : déclaration écrite fournie par le vassal à son suzerain lorsqu’il entre en possession d’un fief, à l'occasion d'un achat, d'une succession ou rachat. L’aveu est accompagné d’un dénombrement ou minu décrivant en détail les biens composant le fief. La description fourni dans l'aveu indique le détail des terres ou tenues possédées par le vassal : le village dans lequel se situe la tenue, le nom du fermier exploitant le domaine congéable, le montant de la rente annuelle (cens, chefrente, francfief) due par le fermier composée généralement de mesures de grains, d'un certain nombre de bêtes (chapons, moutons) et d'une somme d'argent, les autres devoirs attachées à la tenue : corvées, obligation de cuire au four seigneurial et de moudre son grain au moulin seigneurial, la superficie des terres froides et chaudes de la tenue. Source : histoiresdeserieb.free.fr. [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 1,0 1,1]
  2. Pierre Tanguy; seigneur de Guellevain les Salles est pourvu de l'abbaye en 1627 par suite de la résignation qu'en avait faite Jean Brient le 1er mars de la même année. Il prend possession de l'abbaye le 21 février 1630, et y introduit les Bénédictins de la Congrégation de Saint-Maur en 1636. Il meurt en 1669, et il est enterré dans la chapelle de Notre-Dame dans l'église abbatiale. Les armoiries de Pierre Tanguy se voient au presbytère de Crozon et de Trégarvan, au Petit-Folgoat et à l'église de Landévennec, à l'église d'Argol, à Plomodiern (chapelle Saint-Sula), en Edern (chapelle de Guelvain). [Ref.↑ 2,0 2,1 2,2 2,3]
  3. Gerbe, s.f. : unité de mesure du blé, composé de 7 à 8 javelles, pour le paiement de la dime (source : histoiresdeserieb.free.fr). Terme de féodalité ; Dîme sur les moissons ; lever la gerbe (source : Littré). Lorsque la Dîme est due aux Régaires de Quimper, le prélèvement "à la quinzième gerbe" indique un taux d'environ 1/15ème. [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 3,0 3,1]
  4. Journal, s.m. : ancienne mesure de superficie de terre, en usage encore dans certains départements et représentant ce qu'un attelage peut labourer dans une journée [¤source : Dictionnaire de l'Académie]. Le journal est la principale unité de mesure utilisée pour calculer les surfaces dans les inventaires. Dans la région quimpéroise un journal vaut 48,624 ares, à savoir 80 cordes. Dans les documents on trouve les expressions « journée à homme bêcheur » ou « journée à faucheur », cette dernière valeur étant équivalente à 2 journaux de laboureur, soit presque un are. [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 4,00 4,01 4,02 4,03 4,04 4,05 4,06 4,07 4,08 4,09 4,10 4,11 4,12 4,13 4,14 4,15 4,16 4,17 4,18 4,19 4,20 4,21]
  5. Minu, menu, s.m. : terme d'usage en Bretagne, pour exprimer la déclaration et le dénombrement que le nouveau possesseur à titre successif doit donner par le menu à son seigneur, des héritages, terres et rentes foncières qui lui sont échus à ce titre, et qui sont sujets à rachat, pour faire la liquidation de ce droit. Source: Dictionnaire Godefroy 1880. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  6. Lige, s.m : redevance due pour une terre possédée sous la charge de l'hommage lige (hommage précisant les obligations du vassal); et aussi ce qui appartenait sans réserve en toute propriété. Source : Trésors Langue française. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  7. Foi et hommage, s.f. et s.m. : le vassal devait la foi et l'hommage, lorsqu'il entrait en possession de la terre, et lorsque le seigneur le demandait. La foi traduisait un lien personnel ; l'hommage, une reconnaissance du fief (Dict. de l'Ancien Régime). [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  8. Lods et ventes, s.m.pl, s.f.pl : redevances dues au seigneur en cas de vente d'une censive relevant de son domaine et payées par l'acheteur (lods) et le vendeur (ventes). Source : trésors Langue Française [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  9. Chambelenage, chambellage, s.m. : vient de ce qu'autrefois le chambellan, dont l'office est de veiller sur ce qui se passe dans la chambre du roi, assistait à la cérémonie de la foi et hommage des vassaux du roi, et recevait d'eux à cette occasion quelque libéralité. Les seigneurs particuliers avoient aussi autrefois la plûpart leurs chambellans, lesquels exigeaient un droit des vassaux du seigneur, pour les introduire dans sa chambre lorsqu'ils venaient faire la foi et hommage ; droit que les seigneurs ont appliqué à leur profit, depuis qu'ils ont cessé d'avoir des chambellans en titre. Le droit de chambellage est réglé différemment par les coutumes, tant pour la quotité du droit, que pour la qualité de ceux qui le doivent, et les cas où il est dû. Les coutumes de Hainaut et de Cambrai appellent ce droit chambrelage; et celle de Bretagne, chambellenage.Source : Dict. raisonné des sciences, des arts et des métiers. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  10. Rachapt, rachètement, s.m. : en terme de coutume droit du au seigneur à chaque mutation du fief (dictionnaire Godefroy 1880). Droit du au seigneur par un nouveau tenancier après une succession qui est appelé également relief ou rachat des rentes. La somme à laquelle est estimé le revenu d'une année du fief qui doit le droit de relief (Dict. de l'Académie). [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  11. Desbornement, s.m. : délimitation, désignation des limites. Ou convention, fixation d'un droit perçu d'une manière incertaine. Source : Gdf Godefroy 1880.  [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  12. Parc, park, s.m. : champ clos, procédant d'un emprunt du moyen breton parc au vieux français parc "lieu clos" en général. Le gallois parc et le cornique park sont issus de l'anglais park, également emprunté au vieux français (Albert Deshaye, dictionnaire des noms de lieux bretons). [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 12,00 12,01 12,02 12,03 12,04 12,05 12,06 12,07 12,08 12,09 12,10]
  13. Courtil, curtil, s.m. : jardin potager. Du bas latin cohortile, dérivé de cohors (voir Cour). Jardin, cour, enclos (Dictionnaire de l'Académie). [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 13,00 13,01 13,02 13,03 13,04 13,05 13,06 13,07 13,08 13,09 13,10 13,11]
  14. Terres chaudes, s.f.pl. : terres cultivables, par opposition aux terres froides ; exploitées en rotation triennale, soit blé noir, seigle, avoine [¤source : Jean Le Tallec 1994]. [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 14,0 14,1 14,2 14,3 14,4 14,5 14,6]
  15. Terres froides, s.f.pl. : terres pauvres mises en culture de loin en loin parfois après un brulis, par opposition aux terres chaudes; les terres froides prennent le reste du temps la forme de landes qui servent de pâturage d'appoint, et fournissent divers végétaux utiles : bruyères et fougères pour la litière, ajoncs pour la nourriture des chevaux, genets pour la couverture de la toiture (Jean Le Tallec 1994). [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 15,0 15,1 15,2 15,3 15,4 15,5]
  16. Guéret, s.m. : mot de l'Ouest et du Sud-Ouest, issu, par l'intermédiaire du gallo-roman *waracto, du latin vervactum, désignant une jachère; terre labourée mais non encore ensemencée, ou, par extension, terre laissée en jachère ; source : Dict. de l'Académie. En culture triennale (blé noir, seigle et avoine), le sol était laissé pendant quelques années sous forme de jachère, ou guérêt ; source : Jean Le Tallec. [Terme] [Lexique] [Ref.↑ 16,0 16,1]
  17. Chefrente, s.f. : rente perpétuelle payable en argent ou en nature au seigneur suzerain par le détenteur d'un héritage noble. La chefrente était en principe immuable (Yeurch, histoire-bretonne). [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  18. Monoie, Monnoye, adj : un sol monoie désigne une petite pièce de monnaie faite de billons, c'est-à-dire de cuivre, tenant un peu d'argent, mais plus ou moins, suivant les lieux (Encyclopédie Diderot). Existence de « livres monnoie » et de « deniers monnoye » à signaler également, en complément des « livres tournois ». [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  19. Dîme, dixme, s.f. : impôt sur les récoltes, de fraction variable, parfois le dixième, devant revenir au Clergé, prélevé pour l'entretien des prêtres et des bâtiments et les œuvres d'assistance. Son taux, théoriquement d'1/10ème, est généralement inférieur ; il est fréquemment proche d'1/30ème dans notre région (source : glossaire des cahiers de doléances AD29), ou d'1/15ème ("à la quinzième gerbe") lorsque le prélèvement est du aux Régaires de Quimper. La dîme ne doit pas être confondue avec le Dixième et les Décimes[Terme] [Lexique] [Ref.↑]


Thème de l'article : Etude et transcriptions d'actes anciens

Date de création : Avril 2010    Dernière modification : 1.11.2014    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]    Source : Nicole Feunteun