1728 - Mort tragique dans le four de Kernaon - GrandTerrier

1728 - Mort tragique dans le four de Kernaon

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Archives   + fonds Le Roux
Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.

Sommaire

Autres documents : « 1844 - Placards réglementaires pour les cabarets gabéricois » ¤  « Deux morts et un rescapé suite à ivresses prononcées, Le Quimpérois 1839 » ¤ 

[modifier] 1 Résumé des sources

Extrait du registre des BMS (Baptêmes, Mariages, Sépultures) de 1682 à 1729 dans lequel est relaté la mort tragique d'Hervé Riou, sonneur de cloches, qui, après avoir bu plus que de raison, s'est enfermé dans le four à pain encore chaud.

 

La mort étant considérée comme un suicide, il fut enterré dans une fosse hors des lieux saints, près du calvaire de Kergaradec.

[modifier] 2 Transcription

Ce jour, 29 janvier 1728. En vertu de la permission de monsieur le juge criminel, le procureur du Roy du présidial de Quimper dudit jour 29 janvier 1728 a été inhumé par moy soussignant, hors des lieux saints dans une fosse faite exprès et bénite conformément au rituel, vis à vis prés de la croix de Kergaradec.

Le corps de Hervé Riou âgé d'environ 60 ans, mort au village de Kernaon ou ayant été appelé pour sonner à une noce, plusieurs des conviés qui nous ont dit que y avoit bu avec beaucoup d'excès. Il déboucha le four du village qui avoit été chauffé le jour précédent le dit jour le même pour s'y mettre, d'ou il fut extrait par plusieurs des conviés qui nous ont dit affirmé en présence desquels il expira peu de temps après, sans pouvoir parler ni avoir aucune connaissance.

Le p(résent)cadavre, nous avons jugé a propos d'inhumation dans la fosse, attendu son genre de mort extraordinaire, l'abus et le mépris qu'il a fait pendant les dernières années de sa vie des principaux devoirs de la religion, quoiqu'il luy été fait dans différents temps plusieurs remontrances salutaires de la part de l'abbé de Lahaye titulaire de cette paroisse, comme le dit sieur abbé nous la affirmé. Le dit enterrement en présence d'Hervé Riou fils du défunct, de Laurent le Corre, de Pierre Claude, de Maurice le Barz et autres.

signé : Ldy : Recteur d'Ergué-Gabéric
 

[modifier] 3 Commentaires et annotations

Hervé Riou est né aux environs de 1668. Il est veuf en première noce de Marie Monfort. Le mariage date du 26/01/1705 à Ergué-Gabéric. Marie est décédée le 06/01/1721 à Quillyhuec où elle habitait. Huit enfants sont nés dont Hervé, témoin à l'enterrement de son père. Hervé Riou épouse en seconde noce Josèphe Jourdren le 28/01/1723 à Ergué-Gabéric. Un enfant est né de ce mariage. Josèphe était veuve de Hervé le Breton.

Quand on fait face au bâtiment du village de Kernaon, on remarque sur sa droite un très vieux cellier qui possède à son extrémité nord un four à pain en partie écroulé et dont l'accès se trouve à l'intérieur : est-ce le lieu du drame de 1729 décrit ci-dessous car un petit doute subsiste, Mme Cornic nous indiquant que dans le jardin au sud de l'habitation il y avait autrefois un autre four. Le mariage ayant eu lieu en plein hiver, on peut imaginer que la noce se tenait en partie dans le cellier.

 
Four du suicide du sonneur
Four du suicide du sonneur

    [modifier] 4 Copies des actes

    Un cliché de la page du registre serait bienvenu.




    Thème de l'article : Etude et transcriptions d'actes anciens

    Date de création : Mars 2007    Dernière modification : 21.06.2010    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]