THOMAS Georges-Michel & LE GRAND Alain - Le Finistère dans la guerre 1939-1945 - GrandTerrier

THOMAS Georges-Michel & LE GRAND Alain - Le Finistère dans la guerre 1939-1945

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


Image:LivresB.jpgCatégorie : Media & Biblios  

Site : GrandTerrier

Statut de l'article : Image:Bullgreen.gif [Fignolé] § E.D.F.

THOMAS & LE GRAND (Georges-Michel, Alain), Le Finistère dans la guerre 1939-1945, Éditions de la Cité, Brest-Paris, 1980, ISBN 2-85186-018, 2-85186-022-4
Titre : Le Finistère dans la guerre 1939-1945
Auteur : THOMAS & LE GRAND Georges-Michel, Alain Type : Livre/Brochure
Edition : Éditions de la Cité Note : Tome I L'occupation, Tome 2 La Libération
Impression : Brest-Paris Année : 1980
Pages : 429, 569 Référence : ISBN 2-85186-018, 2-85186-022-4

[modifier] Notice bibliographique

Couverture

Ces deux tomes contiennent les archives et témoignages recueillis par deux historiens, Georges-Michel Thomas [1] et Alain Le Grand [2], tous deux correspondants départementaux du Comité d'Histoire de la Deuxième Guerre Mondiale.

Pour ce qui concerne, on trouvera dans le tome 1, en page 181 et suivantes, l'épisode du cambriolage du centre S.T.O. de Quimper, avec la participation du groupe de jeunes résistants d'Ergué-Gabéric autour du boulanger Fanch Balès. Dans le tome 2, il est question d'opération de résistances au Stangala et près de chapelle de St-Guénole, de la bataille de Quimper dans le section du Rouillen, et de la mort de l'otage Jean-Louis Le Meur.

Les notes de lecture d'Alain Le Grand et de préparation de ses livres sont conservées aux Archives Départementales du Finistère, en série 208 J, et notamment la cote 208 J 84. Certaines pièces n'ont pas été analysées ou publiées.

Autres lectures : « 1943-1946 - Pénurie et distribution des feuilles de tickets de rationnement » ¤ « François Balès (1921-1944), résistant » ¤ « Les 6 minutes du 14 janvier 1944, OF-LQ 1985 » ¤ « Hervé Balès et le grand taxi populaire du casse du STO en 1944 » ¤ « PICHAVANT René - Clandestins de l'Iroise (1943-1944) » ¤ 

[modifier] Extraits

Tome 1, page 182, Les vicissitudes du S.T.O.

Le cambriolage du S.T.O.

À la Direction départementale du S.T.O., on en est arrivé à un point où le moindre contrôle provoquerait, à coup sûr, une catastrophe et l'arrestation d'une partie du personnel. De plus, la découverte de tout ce truquage risquerait de mettre dans une position difficile des gens qui ont des faux papiers enregistrés comme des vrais.

C'est à ce moment-là qu'Antoine Le Bris, Loulou Kernéis et Jeannette Cras pensent qu'ils faut absolument détruire tous les dossiers - il y en a des milliers - qui deviendraient une bombe en cas de contrôle.

[...]

D'autres « déménageurs » attendent pour entrer que tout le personnel des deux autres bureaux soit sorti. C'est le groupe d'Ergué-Gabéric, composé de François Balès, boulanger, Hervé Bénéat, instituteur stagiaire, Jean Le Corre, employé à la Direction des Services Agricoles, Pierre Le Moigne, mécanicien au garage Peugeot à Quimper.

[...]

Balès repart dans sa voiture chargée d'une dizaine de sacs assez lours. Bénéat et Le Corre le rejoignent à bicyclette à Ergué-Gabéric, tandis que les Quimpérois s'en vont au café de Bretagne, comme prévu.

[...]

Tome 1, page 187, Ibid

Le centre d'hébergement - Les rafles

Les rafles se répètent et s'amplifient en avril-mai 1944, par exemple : le 2 mai, Lennon ; le 4, Plouyé-Collorec ; le 5, Spézet, Saint-Goazec ; le 17, Ergué-Gabéric ; le 18, Landudal ; le 20, Saint-Thurien ; le 21, Kerfeuteun-Quimper ; le 22, Saint-Evarzec ; le 23, Trégunc ; le 25, Melgven ; le 26, Tréboul-Douarnenez.

 

Tome 2, III. Parachutage et maquis

Au maquis : le groupe « Marceau ».

En novembre 1943, [...] Le 8 avril, le groupe s’installe sous la tente, dans un taillis du Stangala, en Ergué-Gabéric : environs immédiats déserts, ravitaillement difficile.

Tome 2, V. Bataille autour de Quimper

Kervern (secteur 5) épargné.

Ce jour-là, dans l’après-midi, le lieutenant NICOLAS reçoit un message du P.C. (capitaine PÉZENNEC), l’invitant à se rendre « avec le maximum de ses moyens, vers 22 heures, près de la chapelle Saint-Guénolé sur la commune d’Ergué-Gabéric ». Il est question d’une intervention non précisée dans le message.


Au P.C. départemental des F.F.I.

Le 20 juillet, 1944, l’état-major F.F.I. s’installe à la sortie de Quimper, au Rouillen en Ergué-Gabéric, dans des bâtiments appartenant à Alfred LE MERCIER.


On attendait les Américains... et ce sont les Russes de VLASSOW.

(photo 1) Août 1944 : Le Rouillen. F.F.I. de la 6e compagnie de Quimper.

(photo 2) Août 1944 : Contrôle. aux environs du P.C. du commandant F.F.I. au Rouillen Ergué-Gabéric.


La préfecture en feu.

La 2e compagnie F.F.I., non encore armée, gardera les prisonniers allemands à Ergué-Gabéric.


Quimper libéré.

Les Allemands prennent en otage un cultivateur, Jean-Louis LE MEUR (37 ans), d’Ergué-Gabéric, qu’ils obligent à marcher devant la colonne. Parvenue à l’entrée de l’agglomération, route de Concarneau, à l’intersection de l’avenue de Kergoat-al-Lez, les soldats abattent l’otage, déchirent sa carte d’identité et en dispersent les morceaux.

[modifier] Annotations

  1. Georges-Michel Thomas (1934-1991) : Docteur ès lettres (1980), instituteur, puis professeur de collège, spécialiste de l'histoire de la Bretagne. En décembre 1981, il écrit avec Alain Le Grand le livre « Le Finistère dans la guerre, 1939-1945 » en 2 tomes. Il publie également « Vieux manoirs bas-bretons. Histoire et légendes », « Brest la Rouge », ... [Ref.↑]
  2. Alain Le Grand (1918-1992) : officier de police, inspecteur divisionnaire des Renseignements Généraux, spécialiste de l'histoire de la Bretagne. En décembre 1981, il écrit avec Georges-Michel Thomas le livre « Le Finistère dans la guerre, 1939-1945 » en 2 tomes. [Ref.↑]


Thème de l'article : Fiche bibliographique d'un livre ou article couvrant un aspect du passé d'Ergué-Gabéric

Date de création : août 2017    Dernière modification : 19.08.2017    Avancement : Image:Bullgreen.gif [Fignolé]