COLLET Daniel - Les Gabéricois aux XVIIe et XVIIIe siècles - GrandTerrier

COLLET Daniel - Les Gabéricois aux XVIIe et XVIIIe siècles

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


Image:LivresB.jpgCatégorie : Media & Biblios  

Site : GrandTerrier

Statut de l'article : Image:Bullgreen.gif [Fignolé] § E.D.F.

COLLET (Daniel), Les Gabéricois aux XVIIe et XVIIIe siècles. Population, économie, société, Association Arkae, Imprimerie Cloitre, Landerneau, décembre 2015, ISBN 2-917877-16-6
Titre : Les Gabéricois aux XVIIe et XVIIIe siècles. Population, économie, société
Auteur : COLLET Daniel Type : Livre/Brochure
Edition : Association Arkae Note : Dossier n° 3
Impression : Imprimerie Cloitre, Landerneau Année : décembre 2015
Pages : 31 Référence : ISBN 2-917877-16-6

[modifier] Notice bibliographique

Couverture

Couverture

Cette plaquette publiée par l'association Arkae devait à l'origine être un chapitre d'une monographie sur l'histoire de la commune d'Ergué-Gabéric. Ces 31 pages inédites de Daniel Collet [1] constituent une analyse contextuelle très intéressante des inventaires, registres et documents d'archives des deux siècles se terminant par la Révolution. L'inventaire de la population de 1790 y tient une place importante, mais aussi de nombreux documents de succession et autres aveux ou dénombrements, sans oublier le rôle de capitation [2] [3] du tiers-état de 1720.

À noter aussi les points suivants :

  • En pages intérieures et en annexe un lexique propose une définition des principaux termes anciens utilisés (notamment les types d’impôts et charges).
  • Des explications sont données sur le fonctionnement d'une économie « essentiellement agricole », des modes de tenure des exploitations et des différentes cultures de l'époque.
  • Des cartes communales personnalisées présentant la répartition des populations, des moulins, des artisans et commerçants.
  • Outre les familles nobles et le clergé paroissial, c'est surtout la diversité du tiers-état majoritaire, les « sans-voix », qui est analysée.
  • La citation du géographe Ogée introduit la notion de tenures et de mouvances via la dépendance vis-à-vis du seigneur évêque de Quimper  : « La paroisse relève du roi, à l'exception des trois à l'exception des trois villages [4] qui se trouvent sous le fief de l'évêque de Quimper ».

Autres lectures : « OGÉE Jean-Baptiste - Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne » ¤ « COLLET Daniel - La Révolution à Quimper » ¤ « KERHERVÉ Jean - Histoire de Quimper » ¤ « PÉRON Jean-Paul - Quimper au siècle des lumières » ¤ « 1791 - Rattachement à Ergué-Gabéric de Kerampensal, Cleuyou et Kerelan » ¤ « 1697 - Contrat de palmage au Cleuyou par Rolland Le Gubaer » ¤ « HÉVIN Pierre - Matières féodales et coustume de Bretagne » ¤ « 1636-1740 - Aveux pour la tenue de Creach-Ergué, fief des Regaires » ¤ « 1720-1740 - Rôles de la capitation de la noblesse de l’évêché de Quimper » ¤ « 1720 - Rolle de répartition de la capitation du Tiers-Etat de l’évêché de Quimper » ¤ 

Dédicace personnelle chaleureuse de l'auteur : « Pour l'(es) infatigable(s) collecteur(s) de l'histoire et du patrimoine d'Ergué-Gabéric qui retrouvera(ont) dans cette plaquette l'écho des nombreuses recherches publiées sur Grandterrier, avec le même désir de rendre proches ceux qui ont vécu avant nous ».

[modifier] Annotations

  1. Chargé d'études documentaires aux Archives Départementales du Finistère pendant 29 ans, Danel Collet fut aussi secrétaire général, puis vice-président de la Société Archéologique du Finistère, et administrateur de la Société d'histoire et d'archéologie de Bretagne. Mémoire d’Études Supérieures soutenu en juin 1966 au Collège Littéraire Universitaire de Brest : « Le domaine servile du duc de Bretagne dans la sénéchaussée de Saint-Renan à la fin du XV siècle ». Rédacteur dans le Bulletin de la SAF, les Cahiers de l'Iroise et les Mémoires de la SHAB. Coauteur des ouvrages suivants : « Histoire de Quimper sous la direction de Jean Kerhervé » / chapitre « La Révolution à Quimper » (1995, Privat, 2-7089-8312-1) ; « 1774 les recteurs léonards parlent de la misère » (1988, Craf, 2-906790-01-8) ; « Brest au 19e siècle, Textes et document » (1982, C.R.D.P., 2-86029-006-7) ... [Ref.↑]
  2. Capitation, s.f. : impôt créé à la fin du 17e siècle ; emprunté du bas latin capitatio, « taxe par tête », dérivé de caput, -itis, « tête ». Établie par Louis XIV, la capitation, qui frappait tous les Français sauf le roi, fut abolie à la Révolution. Droit de capitation, droit payé au seigneur par les serfs, et au roi par les nobles. Sources : Wikipedia et dictionnaire de l'Académie. [Terme] [Lexique] [Ref.↑]
  3. La capitation de 1720 existe sous forme de deux rôles, l'un pour les nobles (cf. travaux d'Amaury de la Pinsonnais publiés sur le site Tudchentil.org), mais également celui des roturiers (ADLA B3539) [Ref.↑]
  4. Ogée cite les « trois villages de Kermorvan, de Kernechiron et Kerougan » qui se trouvent sous le fief de l'évêque de Quimper. À comparer avec la version du jurisconsulte rennais Pierre Hévin. [Ref.↑]


Thème de l'article : Fiche bibliographique d'un livre ou article couvrant un aspect du passé d'Ergué-Gabéric

Date de création : Janvier 2016    Dernière modification : 2.02.2017    Avancement : Image:Bullgreen.gif [Fignolé]